Le vote FN n’est pas excusable

Même si elle fait moins qu’en 2002 en proportion des suffrages exprimés (17,9 % contre 19,2 %), l’extrême-droite progresse…