Programmes 2012 – Martine Aubry

on 4 octobre 2011 | 2 commentaires

Jugée par les médias trop discrète, voire peu motivée, la candidature de Martine Aubry pèche en effet par manque de visibilité. Il a été d’ailleurs très difficile de trouver un programme, le site se contentant de rappeler le projet du PS et quelques positions et précisions de la candidate.

Martine Aubry

Pour rappel, je note selon les catégories suivantes : société (5 pts), économie (5 pts), institutions (4 pts), international (3 pts), environnement (3 pts). Cela fera une note sur 20 au total auquel j’ajouterai de 0 à 2 points de bonus ou de malus selon les circonstances. Je rappelle évidemment que ces notes évolueront en fonction des précisions et détails qu’apporteront les candidats à leurs programmes.

[edit 05/10/2011 : à quelques jours de la primaire, j'ai revu ma notation par rapport aux ajouts des différents candidats et supprimé les points de bonus ou de malus, peu pertinents]

La maire de Lille s’est distinguée très tôt dans cette campagne en empruntant le thème de la culture. Depuis, ses diverses prestations médiatiques lui ont permis de développer de nombreux thèmes et de marquer sa différence face à François Hollande.

Voici mes notes :

-          Société : 4/5. Outre la culture, Martine Aubry propose d’augmenter les moyens de l’école et de donner plus d’autonomie pédagogique aux enseignants. En termes de fiscalité, elle suit le programme du PS. Côté pouvoir d’achat, elle est favorable à des tarifs progressifs pour le gaz, l’électricité et l’eau. Enfin, elle met l’accent sur l’égalité hommes femmes comme Manuel Valls, ainsi qu’à l’aide à l’autonomie des personnes âgées. Ce thème est indéniablement son point fort.

 

-          Économie : 3/5. La maire de Lille tient à revenir sur les cadeaux fiscaux de N. Sarkozy : suppression de niches fiscales, de défiscalisation des heures sup,… Elle souhaite favoriser le développement des PME en créant une banque publique d’investissement et en modulant l’IS en fonction de l’utilisation du bénéfice. Elle souhaite ensuite créer 300 000 emplois aidés pour les secteurs de la culture et de l’éducation. Enfin, elle rejoint Arnaud Montebourg sur la nécessité d’un protectionnisme européen basé sur les normes sociales et environnementales, ainsi que le renforcement du contrôle des banques.

 

-          Institutions : 2/4. Martine Aubry prend à bras le corps les propositions du PS sur la réforme institutionnelle : si on garde la Vème République, on la réforme en ajoutant une dose de proportionnelle, en augmentant les droits de l’opposition, en réformant les Sénat et en revenant sur la réforme des collectivités territoriales. C’est, à mon sens, encore insuffisant.

 

-          International : 1/3. C’est peut-être le point faible de Martine Aubry : l’accent est mis sur la place de l’Afrique dans les institutions internationales, ainsi que le renforcement de l’industrie européenne par un nouveau rôle de la BCE et une stratégie industrielle commune.

 

-          Environnement : 2/3. La sortie du nucléaire est actée, de même qu’un objectif de 50 % d’énergies renouvelables à l’horizon 2030. Elle propose également une TVA écomodulable.

 

Total : 12/20 pour une candidate qui répète régulièrement que l’avenir de la France ne doit pas passer par un homme ou une femme providentiel(le) mais par le dialogue et le travail d’équipe.

Etiquettes :

2 Responses to “Programmes 2012 – Martine Aubry”

  1. [...] C’est donc une création de niche supplémentaire à destination des multipropriétaires. Martine Aubry propose, elle, de relancer drastiquement la construction de logements, et le blocage des loyers [...]

Laisser un commentaire